News

Espagne et Italie, Ulysse a déjà commencé son euro 2016 !

Publié le 06/06/2016


A l’instar des diables rouges qui devront disputer plusieurs matchs de poules, Ulysse a déjà lancé son euro 2016 à étapes (4 épreuves au programme).

Le rapide tracé espagnol de Zuera (Saragosse) accueillait tout d’abord les 88 concurrents de la catégorie OK junior. Autant dire que, pour une fois, quantité allait rimer avec qualité ! Au vu de son solide début de saison, Ulysse peut naturellement prétendre à jouer les premiers rôles. Mais les sports mécaniques ne sont pas une science exacte…



Malgré trois journées d’essais préalables aux qualifications, Ulysse et son équipe sont pour la première fois confrontés à des soucis de mise au point. Impossible d’extraire tout le potentiel du binôme châssis/pilote.

Pas l’idéal pour affronter un plateau si relevé et fourni. Le bilan est alors sans surprise et décevant pour Ulysse et son équipe ; ça sera la 38ème place.

Il en faut évidemment plus pour décourager Ulysse qui va mettre son bleu de chauffe dans les manches de qualification afin de progresser dans la hiérarchie.

Pas de place pour le suspense, avec un abandon sur accrochage, une 21ème place, une 11ème puis une 9ème position comme meilleure perf, la progression est minimale : 37ème à l’issue des manches.



C’est déjà l’heure des préfinales qui vont choisir les 34 finalistes. Plus de la moitié du plateau va donc rester sur le carreau et assister à la finale en tant que spectateur.

C’est le moment choisi par Ulysse qui, au volant d’une machine pas encore assez véloce, va sortir son costume de bagarreur des grands jours. S’élançant de la 19ème position, il va réussir à remonter une partie du peloton en optant pour une stratégie intelligente.  Le billet pour la finale est validé grâce à la 9ème place acquise dans cette préfinale. Une jolie leçon tactique à retenir !

Les chances pour la finale sont maigres, la machine ne retrouvant que timidement de la performance malgré l’énorme effort fourni par l’équipe BirelArt et le motoriste. Un gain de six places offre à Ulysse les points de la 12ème place, maigre butin mais qui aura surement son importance pour la suite du championnat.



Antipasti à Adria

En marge de la 2ème épreuve du championnat d’europe qui allait se dérouler sur cette même piste italienne d’Adria, se tenait l’ultime course de la wsk super masters series. Une sorte de répétition à taille réelle pour le championnat d’Europe.

Cette course était aussi l’occasion pour Ulysse et son équipe de mettre le doigt sur ce qui n’avait pas fonctionné en Espagne. Un gros travail allait permettre à Ulysse de retrouver des positions plus conformes à son standing habituel.

Ulysse réalise le deuxième temps lors des qualifications. Les manches vont également très bien se dérouler puisque le pilote BirelArt va pointer en tête de la hiérarchie. Rappelons que les concurrents présents sont les mêmes que ceux que Ulysse affronte en championnat d’Europe.

La préfinale se présente, et se déroule sans accroche pour Ulysse qui remporte cette course et s’assure la pole position pour le départ de la finale.

L’enjeu est important car si Ulysse remporte cette course, elle lui assure le titre de la WSK Super Masters series.

Malgré tous ses efforts, Ulysse a du mal à tenir le rythme, le rendement du châssis n’est pas idéal en début de course, là où tout (ou presque) se joue. Ulysse franchit la ligne en 7ème position, mais synonyme de 3ème place au championnat. Ulysse aura tout de même le droit aux honneurs du podium.

 



Deuxième tour Européen à Adria

Le calendrier international CIK-FIA 2016 réunissait rapidement les acteurs de la catégorie OK Junior afin d’en découdre pour la seconde épreuve du championnat d’Europe.

Les trois journées d’essais qui ouvrent la compétition permettent à chacun de trouver le set-up idéal. Appliqués et déterminés, Ulysse et son équipe BirelArt s’attachent à gommer les petits défauts rencontrés lors des épreuves précédentes.

Les progrès sont visibles dès la séance de qualification avec une 9ème position (parmi les 88 engagés) qui va placer Ulysse dans une situation plus confortable qu’en Espagne lors de la première épreuve.

Le ton est donné dans les manches de qualification par une météo qui alterne orages brefs et violents avec un grand soleil qui fait sécher la piste rapidement. Un vrai casse-tête pour les teams !



Dans ces conditions, l’expérience dicte à Ulysse un rythme sage. Il va terminer par deux fois à 6ème position, avant de gagner sa 3ème manche sur une piste difficile à la suite d’une averse puis enfin se classer 10ème de sa dernière manche de qualification.

Le classement reste inchangé à l’issue de ces manches, qui placent un Ulysse très régulier en 9ème position intermédiaire.

La préfinale va être une partie tactique. De nombreux concurrents vont panacher leurs choix pneumatiques en s’élançant avec 2 gommes neuves. Ulysse, avec l’appui de son équipe, décide de conserver 4 enveloppes neuves en vue de la finale.

Malgré ce désavantage, le choix semble payant car Ulysse réussit à terminer 4ème en s’assurant un avantage pour la finale.

Mais la météo va redistribuer les cartes au pire des moments : lors de la mise en grille pour la finale une averse s’abat sur le tracé. Pas assez d’eau pour partir en pneus pluie, il va donc falloir partir avec 4 pneus neufs non rôdés sur une piste humide. Un vrai challenge !



Comme attendu les premiers tours sont tendus, à l’instar des gondoliers de la non lointaine Venise, il faut naviguer dans le peloton sans faire d’erreurs en attendant que la piste s’assèche et que le grip revienne. Ulysse navigue aux alentours de la 12ème position, il attend patiemment des conditions meilleures pour entamer une jolie remontée jusqu’à la 5ème place finale !

Il récolte au passage de gros points pour le championnat, dans lequel tout est encore possible tant les écarts sont minimes.



Une mini trêve laisse maintenant le temps à Ulysse de passer ses examens de fin d’année, là aussi les points seront tout aussi importants !

Il convient enfin de remercier une nouvelles fois les partenaires et l’entourage d’Ulysse ainsi que son équipe BirelArt, sans qui ces performances et bons moments ne seraient possibles. Un remerciement aussi à l’école d’Ulysse qui lui permet de vivre sa passion en aménageant cours et examens au gré des courses.



Le karting reste une discipline passionnante mais ô combien compliquée. Une école formatrice et une étape inévitable pour préparer au mieux l’avenir…





Retour à la liste des news
news

Deux nouveaux podiums!

Publié le 26/10/2020. Ulysse De Pauw a de nouveau brillé à Donington Park, en décrochant deux podiums, en sig... [Lire la suite]

Une victoire synonyme de relance dans la course au titre !

Publié le 05/10/2020. La pluie tant attendue à Snetterton était bien au rendez-vous pour la 5e manche de British F3.... [Lire la suite]

La meilleure performance du week-end!

Publié le 21/09/2020. Carton plein pour Ulysse De Pauw à Donington Park : avec deux 2e places et la plus belle des rem... [Lire la suite]

prochaine course
sponsors